Cortège de tête (Cie)

Description

Une histoire manquée

Le public déambule d’une porte à une autre et rencontre des témoins de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. En s’arrêtant sur leur histoire comprendrons-nous mieux ce que nous réserve l’avenir ?

Le projet est une adaptation du recueil de témoignages écrit par Svetlana Alexievitch intitulé La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse. Le public déambule d’une scène à une autre et rencontre des témoins de la catastrophe de 1986. Ces témoins ont vécu cet événement selon une perception culturelle propre au monde soviétique. Ils ne sont pas les héros dont l’Histoire officielle se souvient. Ils ne sont ni Gorbatchev, ni Mitterrand et sûrement pas Hamlet. Ils sont juste vivants. Leurs vies semblent proches des nôtres car ils ont traversé l’Histoire sans prétention particulière. Leurs histoires individuelles se dévoilent entre poésie et mots crus car c’est en parlant de leur vie quotidienne que nos témoins parlent le mieux de l’évènement nucléaire et du monde soviétique.

Une médiatrice culturelle guide le public d’un témoin à un autre en faisant le lien entre l’expression d’une sensibilité singulière et la complexité scientifique de l’Histoire. Elle est le trait d’union entre le spectateur et le spectacle. Le public a ainsi toutes les cartes en main pour enrichir ses réflexions critiques sur le sujet. Qu’est-ce qui pousse le témoin à s’adresser à nous ? Son désir de dépasser l’innommable ? Son souci de sublimer les violences qu’il a subies ? Son besoin vital de comprendre ? Nous cherchons tous dans le passé le sens raisonnable de notre condition présente. Nous cherchons à expliquer nos défaites.

L’enjeu en mettant en scène ces témoins est non seulement de leur donner une voix mais encore de mettre en lumière un contexte et une culture éloignée de la nôtre. Il s’agit de confronter les souvenirs et l’Histoire ; de faire se rencontrer la mémoire des témoins et les spectateurs d’aujourd’hui. C’est pour cela que notre compagnie a choisi la rue pour accueillir cette histoire manquée. Construites par l’Histoire, investies de singularités ordinaires, les rues sont, à l’instar des témoins, révélatrices de la mémoire collective. C’est ainsi que le seuil de la porte est franchi. À l’intérieur, règne le silence du « chez soi » ; dehors, dans la rue, tout peut être dit. Pendant la durée du spectacle les voix des témoins deviennent publiques et politiques. Des portes s’ouvrent et les protagonistes de 1986 s’expriment enfin… Mais ce monde est-il prêt à les entendre ?

cortegedetete.wixsite.com/theatre

Texte : La supplication : Tchernobyl, chronique du monde après l’apocalypse de Svetlana ALEXIEVITCH traduit par Galia ACKERMAN & Pierre LORRAIN.
Mise en scène : Théophile GUILHEM GUERY.
Assistanat et dramaturgie : Louise LAVAUZELLE.
Création lumière / Régie Générale : Richard MANOURY.
Création décor : RonanCELESTINE de la Maison BROCHE.
Création musicale : Tom BERTON.
Distribution : Clémence BRESSOLIER (Natalia et Irina) / Hofélia EGETE(Médiatrice culturelle) / Maxime HUET-MONCEYRON (Valentin, Sergueï et Ivan) /Mélanie NONOTTE(Larissa, Svetlana et Tamara).
Renfort dramaturgie et logistique : Tatiana POIRE, Ophélie THOUVENOT, Juliette WETTSTEIN
Renfort administration : Valère DOMINIQUE et Rachel OUHAYOUN

Soutiens et remerciements : CROUS de Poitiers, Grand Poitiers, Maison BROCHE à Lusseray, Maison des Etudiants de Poitiers, Maison de la Gibauderie, Poitiers Jeunes, Université de Poitiers, Ville de Poitiers. Les contributeur-trice-s PROARTI, Brigitte et Jacques GUILHEM GUERY, Céline MAGNANT, Noémie MAGNANT et l’équipe de Poitiers Jeunes, Romain QUESNEL, Pauline RAUCH et l’équipe de la MDE, Yvain REYDY.

Année de création : 2018
Durée du spectacle : 1h30
Genre : Théâtre de rue
Age minimum conseillé : 12 ans

Crédit photos : Cie Cortège de tête

Horaire : Vendredi 20h30

Samedi 20h30

Lieu : Départ N > Square des Droits de l’Homme
Durée : 1h30